L'ironie des couleurs résout enfin l'énigme
d'un néant d'où, dit-on, émana l'abondance.
Les coups profonds du noir nous parlent du silence
et les teintes enseignent les lois du paradigme.

On y entend des voix mêlées de visions pures,
un chant dans nos mémoires, sottement égaré
dans le fatras bruyant des musiques sacrées,
comme si la joie pouvait renaître de l'obscur.

Ô peintre du précis, dompteur de nuances
de formes, de lumières, de temps et de savoir
ta toile m'expliqua dès que ce fut le soir
ce que l'art a en lui et que n'a pas la science.

Il semble que tu saches les deux rives du Styx
l'une d'extrême joie et l'autre de douleur
et que le flou céleste qui unit tes couleurs
n'est autre que le cri du triomphant Phénix

Gérard Lupano (2015)


Texte inspiré par l’œuvre intitulée “ La Touche Étoile” - Période 2001-2015

2001 > 2014

INFOGRAPHIES

Votre navigateur (Internet Explorer 8) est trop ancien pour vous permettre de visualiser notre site dans de bonnes conditions.

Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou d'installer
l'un des navigateurs internet GRATUITS suivant :
Firefox - Chrome - Safari - IE9

Confirmation...